A l’arrivée des beaux jours, on se précipite bien souvent dehors pour profiter au maximum du soleil et démarrer son bronzage. Or, on ne le répétera jamais assez, lors d’une exposition au soleil, une protection solaire est indispensable et ce, quel que soit votre type de peau. Découvrez dans cet article quelques conseils simples à appliquer pour vous protéger des rayons nocifs du soleil.

Les méfaits du soleil

Le soleil peut à la fois être votre meilleur comme votre pire ennemi. Excellent anti-dépresseur et boosteur de moral, le soleil permet également une meilleur synthèse de la vitamine D. Cependant, malgré tous ses bienfaits, le soleil n’est pas sans danger, en particulier pour votre peau.

Une trop forte exposition ou une exposition non protégée aux UV du soleil peut provoquer des lésions cutanées : c’est ce qu’on appelle le coup de soleil. Cet effet néfaste causé par les UVB suite à une exposition est bien souvent considéré comme sans gravité. Néanmoins, sur le long terme, l’accumulation de ces coups de soleil ou encore la surexposition augmentent le risque de développer un cancer de la peau et accélère le vieillissement cutané. Les UVA, qui pénètrent profondément dans la peau, en sont les principaux responsables.

Une protection solaire éventuellement doublée d’une protection vestimentaire pour les peaux les plus sensibles, est donc primordiale lors d’une exposition au soleil pour se protéger des rayons UV du soleil.

Les gestes simples à adopter

Pour limiter les risques dus à une exposition au soleil, quelques règles simples sont à suivre :

  • Éviter de vous exposer entre 12h et 16h. C’est à ce moment-là que le soleil est au plus haut dans le ciel et qu’il y a le plus d’UV.
  • Appliquer généreusement une protection solaire avant de vous exposer. Renouveler l’application toutes les 2 heures et après chaque baignade (et ce, même si la protection est dite waterproof)
  •  Protégez votre visage à l’aide d’un chapeau ou d’une casquette et vos yeux avec une paire de lunette de soleil. Pour les peaux les plus sensibles, couvrez votre corps de vêtements ou restez à l’ombre d’un parasol. Cela ne vous empêchera pas de synthétiser la vitamine D !
  •  Faites tout particulièrement attention lors de vos premières expositions au soleil. C’est à ce moment-là que votre peau est la plus fragile.
  • D’une année à l’autre, pensez à renouveler vos protections solaires. En effet, la protection opérée par les filtres minéraux UV n’est plus garantie au-delà d’une certaine durée d’utilisation (généralement 6 mois après ouverture).

Choisir le bon indice solaire

La seule vraie protection qui s’offre à vous contre les UV du soleil reste d’utiliser une protection solaire. Sous forme de baume, lait, ou encore d’huile, du SPF 6 au SPF 50+, il existe une multitude de protections solaires pour tous les types de peau et parties du corps. Pour bien choisir son indice de protection ou FPS/ SPF (facteur de protection solaire), il est important de prendre en compte votre type de peau et les conditions d’ensoleillement. Plus votre peau sera claire (phototype 1), plus le SPF devra être élevé.

On distingue 4 catégories de SPF :

  • SPF 6 ou 10 : protection faible

A utiliser sur les peaux mates, bronzant facilement et ne prenant jamais de coups de soleil.

  • SPF 15, 20 ou 25 : protection moyenne.

A utiliser sur les peaux intermédiaires, plutôt claires mais bronzant facilement et ne prenant des coups de soleil qu’en cas d’expositions intenses.

  • SFP 30 ou 50 : haute protection.

A utiliser sur les peaux sensibles, blanches, avec quelques taches de rousseur, prenant souvent des coups de soleil mais pouvant bronzer.

  • SPF de 50+ : très haute protection.

A utiliser sur les peaux extrêmement sensibles, très blanches, fortement sujettes aux coups de soleil et ayant des taches de rousseur.

Pensez aux protections solaires naturelles et bios

Pour votre protection solaire, privilégiez les crèmes solaires bio. En effet, les crèmes solaires traditionnelles contiennent des filtres protecteurs de synthèse, issus de la pétrochimie qui sont soupçonnés d’être des perturbateurs endocriniens et donc d’avoir des répercutions néfastes sur l’équilibre hormonal. Les filtres contenus dans les crèmes solaires bio sont eux naturels, il s’agit de filtres minéraux exempt de tout perturbateurs hormonaux et d’agents polluants de l’environnement. Les parabens, les conservateurs de synthèse et tout ce qui peut être mauvais pour la santé et pour l’environnement sont également bannis des protections solaires bio, contrairement aux crèmes solaires traditionnelles.

Vous avez désormais toutes les clés en main pour ne garder que le meilleur du soleil !